Maintenant que vous êtes familier avec les bases du pilotage d'un cerf-volant acrobatique, vous recherchez sans doute a améliorer la qualité de vos prestations. Voici quelques conseils simples qui vous permettront (moyennant quelques heures d'entraînement) de mieux maîtriser votre appareil tout en obtenant des trajectoires plus précises.

Les lignes droites

Voler en lignes droites semble très facile, cependant, sur le terrain, les personnes capables de faire évoluer leur appareil suivant des trajectoires parfaitement tendues et rectilignes sont rares. C'est pourquoi, l'entraînement au vol en ligne droite est une priorité pour celui qui veut s'améliorer. Les combinaisons de lignes droites dans toutes les directions constituent, en effet, la base des figures géométriques requises en compétition.

Lorsque vous pilotez en ligne droite, vos mains se trouvent côte à côte, cependant, quand le cerf-volant vole horizontalement, il vous faut compenser les effets de la force de gravité qui attire le CV vers le sol. Il est donc nécessaire de tirer un peu plus du côté correspondant à l'aile qui pointe vers le ciel. Le cerf-volant doit donc évoluer avec un très discret angle vers le haut. De la même manière, lorsque le CV est en vol vertical, le vent le repousse vers le centre de la fenêtre, ce qui nécessite de l'incliner légèrement contre le vent.

Conseil La plus infime différence de longueur entre les deux lignes de retenue modifie la position de vos mains et donc vos repères. Les deux lignes doivent donc être parfaitement égalisées (+/- 1 cm au maximum).
 
 
Les angles

On distingue quatre types de tournants. Ils résultent de combinaisons entre "Tirer" et "Pousser" les lignes.

Vous avez sans doute déjà observé que le cerf-volant n'a pas la même réaction si vous tirez la ligne de droite ou si vous poussez la ligne gauche, bien que, dans les deux cas il tourne à droite.

Entraînez-vous à la pratique de ces tournants en vol horizontal.

Le tournant tirer-pousser Tirez sur une ligne pour débuter le virage, poussez la même ligne (c'est-à-dire, ramenez vos mains au même niveau) pour arrêter le virage. Cette manoeuvre donne des tournants arrondis.
Le tournant tirer-tirer Tirez sur une ligne pour débuter le virage, tirez sur l'autre ligne pour l'arrêter. Cette technique est utile pour conserver la traction et la vitesse du cerf-volant.
Le tournant pousser-tirer Poussez sur une ligne pour débuter le virage puis tirez sur la même ligne pour l'arrêter. Cela provoque un brusque changement de trajectoire qui se manifeste par un angle droit.
Le tournant pousser-pousser Poussez sur une ligne pour débuter le virage puis poussez sur l'autre ligne pour l'arrêter. Cette manoeuvre provoque une baisse importante de la pression sur la toile ce qui arrête le cerf-volant dans son vol. Ceci est très utile pour poser l'appareil, surtout si vous accompagnez le mouvement de quelques pas rapides vers l'avant.
  Comme vous l'avez compris, ces manoeuvres visent à modifier la pression de l'air sur une partie de la voilure du cerf-volant. Lorsque vous tirez sur une ligne, vous augmentez la pression sur l'aile située du même côté ce qui l'accélère ; lorque vous poussez, vous diminuez la pression, ce qui la ralentit.

 
Copyright © 2000-2001- "Les Rêveurs d'Eole". Dernière révision le : 15.06.01
En cas de problème de fonctionnement du site, contactez le webmaster.